27/04/2013

Le repas amical des Pieds noirs et leurs amis

BOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 004.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 006.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 007.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 009.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 011.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 021.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 017.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 025.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 026.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 042.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 048.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 050.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 055.JPGBOMPAS PIEDS NOIRS   REPAS  AVRIL 2013 056.JPG

  En ce dimanche ensoleillé de printemps, le Président François Sanchez et ses bénévoles avaient  concocté un succulent repas autour de gigots d’agneau à la broche.  Broche que François lui-même avait confectionnée artisanalement. 80 personnes sont venues découvrir ce repas Pieds noirs et passer un moment convivial en tchatchant du passé bien sûr.

            L’association des Pieds noirs de Bompas et leurs amis prépare leur voyage à Lourdes pour septembre comme tous les ans, et visites des lieux environnant. Il est vrai qu’avec François Sanchez, on ne s’ennuie pas, toujours une blague à raconter qui vous rappelle le Pays. Il est d’un dynamisme extraordinaire avec son accent comme là-bas, et prépare quelques surprises pour le courant de l’année.

15/12/2011

Les Pieds Noirs en assemblée

DECEMBRE 2011 151.JPG

Autour de François Sanchez, les adhérents sont venus nombreux à l’Assemblée Générale de « l’amicale des Pieds Noirs de Bompas et leurs amis » .Pas de changement pour le bureau qui fut renouvelé à l’unanimité avec de  nouveaux adhérents. Serge Fernandez  premier adjoint représentant Jean Paul Batlle et Jean Sol conseiller général, ont félicité le dynamique président et son équipe pour toutes les manifestations auxquelles ils se joignent tout au long de l’année. Le moment venu, les amis ont partagé la kémia, l’anisette traditionnelle  et les mantécao, où chacun put se souvenir d’un temps que les moins de vingt ans… !!!