14/02/2013

Prévention de la délinquance à Bompas

DECEMBRE  BIS 2012 035.JPG

Infos du conseil local  de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). 

L’heure des bilans est arrivée pour l’année 2012.

Composée d’élus, de chefs de services, de délégués de quartiers et de représentants de la gendarmerie, la cellule de veille du CLSPD s’est dernièrement réunie.

Nathalie Garcia chef de service jeunesse dressa un bilan positif de l’été : 632 enfants et 268 familles ont profité des animations organisées par une équipe d’animation composée de 30 personnes qualifiées. Indispensable complément du centre de loisirs associés à l’école (CLAE) ce temps de prise en charge extra-scolaire, ouvert au plus grand nombre, propose une prise en charge journalière comprise entre 5 et 10€ à la portée de tous.

Christian Sarrabia nouveau chef de la police municipale fit état de chiffres globalement rassurants tirés de notre observatoire, outil crée en 2003 qui mesure la courbe de température de notrecommune. On peut noter une baisse encourageante des nuisances sonores, des regroupements de jeunes et surtout des dégradations sur le domaine public (2003 114 et 201216).

Pour le lieutenant Vasseur les statistiques de la délinquance de proximité ne seront connues qu’à l’occasion de la prochaine inspection annoncée mais une hausse des cambriolages et à craindre sur l’ensemble de la zone (Bompas-Pia-Claira).

Le capitaine Bataille présenta le protocole "participation citoyenne" associant la commune et la gendarmerie qui vise à rassurer la population, à améliorer la réactivité des gendarmes et à accroître la prévention de proximité.

Serge Fernandez, 1eradjoint, concluait en valorisant ce mode d’action novateur qui s’inscrit dans une dynamique citoyenne."Une mission de veille s’appuyant sur le réseau que constituent nos délégués de quartiers, les sentinelles de notre cité".

Mais la prévention s’inscrit aussi et surtout en amont ainsi que sur la durée. Il souhaitait faire une relation de "de causes à effets" sur l’importance hausse des enfants accueillis dans nos centre de loisirs et la baisse significative des dégradations commises ces dernières années.

" Très tôt nos enfants évoluent dans un cadre sécurisant et s’inscrivent dans une démarche éducative qui s’appelle le respect…"

17/01/2013

Canton 7 Nouvel horizon a organisé un débat sur le sport en Europe

BOMPAS GALA DES ARTS MARTIAUX 2012 011.JPG

          L’association Canton 7 nouvel Horizon que préside Syvie Trotin, avait invité  des personnalités de choix.  Aux côtés de Maîté Sanchez-Schmid, députée européenne, de  Santiago Fissas, député européen espagnol, ancien ministre,  Jean Romans, président du CDOS, d’entraîneurs et de joueurs de haut niveau représentant le basket féminin, les dragons catalans et l’USAP pour débattre de l’Europe et du Sport.

Soirée conviviale et riche d’échanges

 Jean Sol, conseiller général, grand sportif (rugby, vélo), a animé les débats. « Le sport, c’est l’école de la vie, c’est une force d’intégration sociale et de santé pour tous  à tous les âges de la vie », disait-il en débutant la soirée. Le sport fédère et rassemble aussi dans des moments difficiles. Dans l’éducation, il inculque des valeurs, la démocratie. Entre tolérances et ententes, il possède des règles en cas de victoires ou de défaites, le respect de l’arbitrage.

Au sein de l’Europe, les élus présents ont décrit les  commissions dont ils ont la charge au Parlement européen. Education, culture, sport, les échanges se font avec les sportifs et débattent sur l’apprentissage de la vie, compte tenu des barrières de la langue. Le bénévolat  est une plus-value  énorme, sans qui les clubs sportifs n’existeraient pas, et ainsi   déterminer un cadre légal de reconnaissance. Le sport est sous la responsabilité des Etats qui allouent une grande partie du budget aux associations pour les sports d’élite, de masse et de santé. Les mouvements sportifs ne sont pas au-dessus des lois (violence, dopage) avec des supporters pas toujours en phase avec le sport. Ce lien social est l’interprétation qu’on veut bien lui donner en démocratie, l’esprit sportif, le respect de l’athlète, de l’entraineur, de l’arbitre par tous les acteurs du sport.

  Le sport pour éduquer

Représentant son club, sa ville, son pays, l’athlète n’est autre que l’ambassadeur sportif, fier de pouvoir mouiller son maillot, ses couleurs et d’entendre l’hymne national pour sa victoire. Hélas, certains, sans scrupule, n’hésitent pas à tricher (paris, dopage). Tolérance zéro pour la corruption dans le sport, l’exploitation des mineurs et obligation de leur payer les études dans les centres de formation.  Les journées sportives  font partie de l’identité européenne (clubs, hôpitaux, prisons), échanges universitaires (langue, choc des cultures), débats, conférences, festivals, avec le soutien et la communication des médias. Le sport féminin est en pleine révolution,  et suscite des volontés d’allier famille et loisirs sportif. Le sport scolaire, sport études, véhicule des passions en étant porteurs et créateurs d’emplois et favorise l’intégration sociale ainsi que la valeur d’esprit sportif. Après un échange avec le public, comme dans les rencontres sportives, pour la troisième mi-temps,  on a trinqué à l’Amitié autour d’un excellent buffet.

Assemblée générale de l’association Canton 7 Nouvel horizon

L’assemblée générale de l'association s'est tenue en présence de Jean Sol, le conseiller général. La présidente, Sylvie  Trotina remercié la centaine de personnes présente, puis a expliqué le bilan des activités (l'AG en janvier, la soirée crêpes a Las Cobas, la paella au parc de Bompas, repas dansant à Las Cobas, débat sur le sport en Europe à Bompas ), ensuite la trésorière a donné le rapport financier ( solde positif).

Jean Sol a pris la parole afin de féliciter le bureau pour son travail, il a aussi remercié les cuisiniers (Babeth et Bernard) et s'est réjoui de la bonne santé de l'association, il a terminé en présentant  ses vœux pour cette nouvelle année. Apres les questions diverses, les participants se sont retrouvés autour d'un buffet, afin de clôturer cette manifestation de manière conviviale.

trier 005.jpgtrier 023.jpgtrier 028.jpg

07/01/2013

Maud s'envole pour les USA

Maud athlé indep.jpg

Maud entourée Jean Paul Batlle maire de Bompas, Jean Baron président de l’athlé Bompas, d’Alain Nieto, de son père Pierre Sanmiquel et de son coach Jérémy Bobe.

Une athlète du club d’athlétisme « Athlé Bompas » s’envole vers les Etats Unis.  Maud SanmiquelL  quitte sa famille, ses amis et son club d’athlétisme, afin de rejoindre la faculté de Findlay dans l’Ohio (USA).

Arrivée lors de la création du club athlé Bompas  en 2005 à l’âge de 11 ans, la jeune athlète a su profiter de la halle des sports de Bompas mise à disposition par la municipalité pour s’initier à toutes les disciplines de l’athlétisme et s’épanouir au sein d’un groupe qui s’entraine toujours ensemble.

Entrainée dés lors par Alain Nieto elle ne se doutait pas qu’un jour son destin se dessinerai en dehors de nos frontières. Son aventure athlétique ne faisait que commencer avec un premier record départemental sur 60m  minime en salle et une préférence pour le 1000m.

En passant cadette et en rejoignant le groupe d’entrainement de Jérémy Bobe, l’aventure de Maud prend un tournant vers la spécialisation du sprint et des haies, les résultats explosent (25’’56 sur 200m) et une première qualification aux championnats de France jeunes sur 200m. A partir de ce moment, la progression de Maud va être fulgurante et la découverte du 400mh une révélation lors des championnats de France cadettes par équipe ou elle finit 3ième avec ses copines (Jeanne, Emeline, Cassandra, Manon, Céline et Héloïse). 

Le 400m haies devenait de plus en plus une évidence tant Maud est à l’aise sur les dures séances que nécessite cette discipline. Sa place de finaliste aux championnats de France cadette sur 400m haies en 2011 est le point de départ de son exil aux états unis. En effet au retour des championnats un mail d’une agence de recrutement est arrivé au bureau de l’athlé Bompas  le profil de Maud et ses performances étaient susceptibles d’intéresser des facultés américaines. Il n’en fallait pas moins pour motiver Maud. Le bac mention bien en poche la décision de partir est prise avec sa famille.

2012 une année accomplie : Le bac avec mention, le permis de conduire, mais surtout une saison athlétique en junior première année d’exception. En effet en salle Maud s’est illustrée sur le 60m haies battant au passage le record départemental toutes catégories de l’épreuve en 8’’91 et réalisant une très belle 5ième place sur 400m aux France en salle. Athlète complète puisque dans sa salle de Bompas elle bat également le record départemental toutes catégories du pentathlon  (60m, longueur, poids, hauteur, et 800m). Sur sa lancée la saison estivale fut très prolifique avec 2 titres interrégionaux sur 400m haies et 100m haies et une 5ième place aux championnats de France estivale sur 400m haies qui l’a amenée à connaitre son premier stage national aux portes de l’équipe de France.

Pour Jérémy Bobe, son coach « son départ va laisser un vide lors des séances tant au niveau de l’ambiance qu’au niveau de l’émulation entre les athlètes, elle est un moteur et tire tout le monde vers le haut mais nous sommes fier les membres du bureau (Jean Baron, Richard Chambeau…), la municipalité de Bompas et moi-même que notre travail et notre passion permettent à des athlètes de s’émanciper et d’avoir des opportunités uniques comme celle de partir dans un pays étranger »

Alors bonne chance Maud pour cette nouvelle aventure qui commence et qui conclut celle vécue au sein de l’athlé Bompas.

Maud en chiffre : 12 records départementaux battus, 28 podiums départementaux, régionaux interrégionaux et une 3e place aux championnats de France par équipe, 3 places de finaliste aux championnats de France sur 400m salle (58’’15) et 400m haies (62’’84).

04/01/2013

Bonpas Sardanista en ballade le 27 janvier

BOMPAS   FETE   DES   ASSOS   2012 035.JPGLe foment Bonpas Sardanista  vous invite à sa ballade annuelle qui se déroulera le 27 janvier 2013 à 15H30 à la salle polyvalente de Bompas. Cette ballade est animée par nos amis de la Cobla Mil lénarià. ( 8 sardanes).Une tombola à la pause et un apéritif dînatoire vous sera servi à la fin. Amis sardanistes, nous vous espérons nombreux, le foment Bonpàs Sardanista met tout en œuvre pour que vous soyez ravis de cette ballade.

26/12/2012

Bompas Canta chante Noël

DECEMBRE 4 . 2012 105.JPGDECEMBRE 4 . 2012 098.JPG

 Une église remplie d’un public chaleureux, enthousiaste, venu assister au concert de Noël de la chorale de la ville. « Que la Paix de Noël règne dans vos cœurs ». L’abbé Benoit se réjouissait de voir son église envahie pour cet instant musical qui apporta joie et bonheur. Alain Camps, comme à son habitude, dirigea la chorale avec harmonie, pour un programme de chants de Noël. Entre le bœuf et l’âne gris, les bergers et bergères sont venus pour une douce nuit, accompagnés par les Anges de nos campagnes en attendant la marche des Rois. ‘’En Pais catala, cantemos a Maria’’ la Nit de Nadal pour un Noël blanc. Au pied du beau sapin, l’unisson des voix d’une chorale reflétant le fruit d’un travail assidu, repris majestueusement sur un CD.

22/12/2012

La famille du karaté se réunit pour le gala d'arts martiaux

BOMPAS GALA DES ARTS MARTIAUX 2012 278.JPGBOMPAS GALA DES ARTS MARTIAUX 2012 140.JPG Une fête émouvante pour le gala d’arts martiaux

L’Ame de Tony Courthiade  a plané sur la halle des sports

  Tout au long de la soirée ce sympathique karatéka était bien présent parmi la famille, sur les tatamis et dans cette jolie salle au public convivial.  Venu de son Ariège, il avait su impulser sa dynamique et sa passion pour cet art martial dont il apprit la sagesse lors de ces nombreux voyages à l’étranger .Il enseigna à ses élèves le respect, le bien-être. Conférencier, devenu écrivain, cet homme de valeur a su se faire apprécier de par ses qualités humaines, sa loyauté, son charisme et œuvra en faveur du monde associatif, le karaté traditionnel en particulier, dans lequel il savait faire partager sa passion. Karatéka émérite (4 ieme Dan), Tony Courthiade  avait été Président du Comité départemental,  doté d’une pédagogie exceptionnelle, et pourvu d’un attachement immuable à la protection de l’Art Martial.

Un parrain de choix

     Ce samedi 15 décembre sera marqué d’une pierre, par ce gala en son Honneur, dans lequel toute la famille du karaté et disciplines associées est venue lui rendre  un vibrant hommage. Avec le parrainage d’un champion du monde de karaté(2012), Nadir Benaissa est venu encourager cette nombreuse jeunesse qui participa à des petites compétitions de katas avec l’attribution de médailles et coupes offertes par FUJI sport .Ensuite le gala d’arts martiaux a pris possession des tatamis  par les clubs du département pour des démonstrations avec des pointures de haut niveau (, Viet Vo Dao et sa dance des dragons ,Shorin Ryu, Shito Ryu, Judo, Shotokan, Aikido, Jodo -Battodo-laido, Kendo, Krav-Maga, écoles de karaté – techniques Yin ,Ki Uchi Do ( (élèves de Tony Courthiade ),et l’école  du karaté Jutsu- Nanbudo (Bompas) .

 Associés pour une belle initiative

     Jean Luc Rubio, président du comité départemental des P .O de Karaté et disciplines associées, est à l’initiative de ce gala  et avait tenu à ce que cette manifestation soit dans un esprit de fête, de communion et de convivialité. Pour cela il s’était entouré d’une  équipe de bénévoles faisant parti de clubs (Valérie, Sonia, Cathy, Agnès…), staff  du comité, de partenaires, d’amis, et de la municipalité de Bompas qui grâce au prêt de la salle, Jean Louis Magnac (adjoint aux sports et associations), put se rendre compte de l’ampleur de l’événement qui draina un millier de  personnes tout au long de l’après-midi.  Jean Sol, conseiller général (représentant le conseil général), Jean Romans (Président du Comité Olympique et sportif), Michel Bui, président de la Ligue Languedoc Roussillon, et de Patrick Wozniack de la DDCS (Jeunesse et sport) étaient présent pour apprécier les talents sportifs de ces disciplines dans lesquelles, la femme  joua avec  ses atouts- charmes d’attaque et de  défense. La soirée se termina entre amis autour d’un somptueux buffet. Jean Luc Rubio, accompagné de  son comité départemental,  profita de la soirée pour offrir un bouquet de fleurs à Annie, la compagne de Tony, retraçant au passage les qualités humaines de Maitre Courthiade.