17/01/2013

Canton 7 Nouvel horizon a organisé un débat sur le sport en Europe

BOMPAS GALA DES ARTS MARTIAUX 2012 011.JPG

          L’association Canton 7 nouvel Horizon que préside Syvie Trotin, avait invité  des personnalités de choix.  Aux côtés de Maîté Sanchez-Schmid, députée européenne, de  Santiago Fissas, député européen espagnol, ancien ministre,  Jean Romans, président du CDOS, d’entraîneurs et de joueurs de haut niveau représentant le basket féminin, les dragons catalans et l’USAP pour débattre de l’Europe et du Sport.

Soirée conviviale et riche d’échanges

 Jean Sol, conseiller général, grand sportif (rugby, vélo), a animé les débats. « Le sport, c’est l’école de la vie, c’est une force d’intégration sociale et de santé pour tous  à tous les âges de la vie », disait-il en débutant la soirée. Le sport fédère et rassemble aussi dans des moments difficiles. Dans l’éducation, il inculque des valeurs, la démocratie. Entre tolérances et ententes, il possède des règles en cas de victoires ou de défaites, le respect de l’arbitrage.

Au sein de l’Europe, les élus présents ont décrit les  commissions dont ils ont la charge au Parlement européen. Education, culture, sport, les échanges se font avec les sportifs et débattent sur l’apprentissage de la vie, compte tenu des barrières de la langue. Le bénévolat  est une plus-value  énorme, sans qui les clubs sportifs n’existeraient pas, et ainsi   déterminer un cadre légal de reconnaissance. Le sport est sous la responsabilité des Etats qui allouent une grande partie du budget aux associations pour les sports d’élite, de masse et de santé. Les mouvements sportifs ne sont pas au-dessus des lois (violence, dopage) avec des supporters pas toujours en phase avec le sport. Ce lien social est l’interprétation qu’on veut bien lui donner en démocratie, l’esprit sportif, le respect de l’athlète, de l’entraineur, de l’arbitre par tous les acteurs du sport.

  Le sport pour éduquer

Représentant son club, sa ville, son pays, l’athlète n’est autre que l’ambassadeur sportif, fier de pouvoir mouiller son maillot, ses couleurs et d’entendre l’hymne national pour sa victoire. Hélas, certains, sans scrupule, n’hésitent pas à tricher (paris, dopage). Tolérance zéro pour la corruption dans le sport, l’exploitation des mineurs et obligation de leur payer les études dans les centres de formation.  Les journées sportives  font partie de l’identité européenne (clubs, hôpitaux, prisons), échanges universitaires (langue, choc des cultures), débats, conférences, festivals, avec le soutien et la communication des médias. Le sport féminin est en pleine révolution,  et suscite des volontés d’allier famille et loisirs sportif. Le sport scolaire, sport études, véhicule des passions en étant porteurs et créateurs d’emplois et favorise l’intégration sociale ainsi que la valeur d’esprit sportif. Après un échange avec le public, comme dans les rencontres sportives, pour la troisième mi-temps,  on a trinqué à l’Amitié autour d’un excellent buffet.

Les commentaires sont fermés.