22/11/2012

Émouvante cérémonie pour la Ste Geneviève

BOMPAS GENDARMERIE STE GENEVIEVE 2012 020.JPGBOMPAS GENDARMERIE STE GENEVIEVE 2012 021.JPGBOMPAS GENDARMERIE STE GENEVIEVE 2012 018.JPGBOMPAS GENDARMERIE STE GENEVIEVE 2012 026.JPGBOMPAS GENDARMERIE STE GENEVIEVE 2012 031.JPGBOMPAS GENDARMERIE STE GENEVIEVE 2012 023.JPGBOMPAS GENDARMERIE STE GENEVIEVE 2012 018.JPG

La Ste Geneviève dans la tradition

Patronne de la gendarmerie, cette année la Ste Geneviève a été fêté par  la compagnie de Rivesaltes en l’église St Etienne de Bompas (il s’agissait du 50e anniversaire). Indépendamment de l’abbé Benoit De Roeck , la messe a été cocélébré par l’aumônier militaire François Leheup de la région de gendarmerie Languedoc Roussillon. C’est une partie de ‘’Bompas Canta’’ qui assura les chants religieux.

La grande famille réunie

Porte-drapeaux en tète, c’est autour du capitaine Bataille, commandant la compagnie de Rivesaltes, son adjoint le capitaine Agilar, le lieutenant Vasseur, commandant la brigade de Bompas, le major Gimeno Adjoint, les gradés et gendarmes de l'unité. Tous les commandants d'unités et gendarmes de tous grades confondus de la compagnie de Rivesaltes. Les commandants des compagnies voisines (Céret, Perpignan, Prades),le commandant de l'escadron départemental de sécurité routière de Perpignan. M. Albouy, procureur de la Républiqueadjoint, MM. Fernandez et Pujol adjoints au maire de Bompas, les représentants des polices municipales de Bompas, Pia, Claira. Irina Kortaneck, conseillère régionale, Jean Sol, conseiller général, Gilles Foxonet  maire de Baixas, Pierre Yves Dompnier (premier adjoint) représentant la ville de Ste Estéve, Henri Carola président départemental de la Fédération nationale des retraités de la gendarmerie – Marcel Chevier président départemental de l’Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie - les retraités, les veuves et les familles des gendarmes en activité de la compagnie de Rivesaltes.

Gendarme …Merci !

« Gendarmes qui veillez sur nos routes humaines, gendarmes, qui risquez souvent vos existences pour sauver les autres de graves imprudences, merci d’avoir été jusqu’au bout de l’effort, sans vous beaucoup auraient trop tôt connu la mort! Merci de maintenir la force de la loi, car sans vous n’importe qui de la rue serait roi. Gendarmes, merci d’y faire aimer ainsi notre drapeau, sans vous notre pays n’y paraîtrait si beau! Gendarmes, merci de conserver malgré tout l’idéal, Gendarmes morts pour nous en réel sacrifice, merci d’avoir été jusqu’au bout du devoir », que d’émotions dans ce texte de Jean Gilibert, lut par Henri Carola devant une assistance nombreuse.

La gendarmerie, un sacerdoce

C’est donc son devoir d’assurer la paix, l’ordre, la sécurité, de sauver des vies menacées, une sagesse nécessaire pour garder la maitrise de la force. Dans son homélie, l’Abbé de Roeck sublimait  les militaires : « Chargés de protéger la nation, l’homme dans sa globalité, afin de contribuer au bien commun dans la dignité de la personne, allant s’il le faut jusqu’au sacrifice de leurs vies, Ste Geneviève représentant aussi la foi, l’espérance et la protection ». La gendarmerie avouant  un sentiment de protection du citoyen, emprunte de respect dont le travail mérite d’être reconnu. Force humaine , la gendarmerie le restera à jamais , un investissement au quotidien , une devise pour un état d’esprit qui se cultive.

Les commentaires sont fermés.